Warning: Illegal string offset 'key' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 26

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 26

Warning: Illegal string offset 'geo' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 27

Warning: Illegal string offset 'precision' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 28

Warning: Illegal string offset 'key' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 29

Warning: Illegal string offset 'precision' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 115
2.10 texte français + anglais | Aiden

2.10 texte français + anglais

Partie 2

Les moyens utilisés par l’Aiden pour gérer les relations

avec ses compagnes et compagnons

L’Aiden est prévue uniquement pour Utopia.

Utopia est divisée en Cellules (autarciques) d’environ 1 million d’habitants (ou plus) qui vivent dans la même tour ou le même ensemble de tours.

Les Cellules (autarciques) sont divisées en Quartiers d’environ 10’000 personnes (ou plus).

Les pièces d’identité

Tous les citoyens(nes) d’Utopia reçoivent une pièce d’identité électronique avec reconnaissance du porteur (rythmes biologiques, empreintes, reconnaissance de l’iris, etc…) qui leur sert :

  • de carte de vote et d’accès aux bureaux Aiden.
  • d’autorisation de se déplacer en se connectant avec les caméras de surveillance.
  • de dossier santé. Elle donne les principales informations médicales avec des lecteurs électroniques à disposition dans les ambulances, les dispensaires et l’hôpital universitaire : groupe sanguin, allergies, pressions, maladies, médication en cours, etc… Elle analyse aussi l’activité physique de son possesseur.
  • d’autorisations pour ses activités particulières (de commercer certains produits, de conduire un véhicule, une machine, de piloter un bateau ou un avion, d’exercer certains métiers, etc)demandant des qualifications particulières obtenues après examens. La liste des produits, permis, métiers soumis à autorisations, ainsi que la liste des personnes et commerces autorisés s’obtiennent dans les bureaux Aiden privés et publics avec sa pièce d’identité.
  • de signature électronique pour toute relation avec l’administration et les autres habitants d’Utopia. Pour obtenir, valider et signer tous les contrats (de travail, de vente, de location, d’emprunt, etc..).
  • à s’assurer des compétences et des autorisations des personnes avec qui il est en relation, par contact de sa pièce d’identité avec le bureau Aiden de la personne choisie ou le contraire.
  • à échanger son identité avec une autre personne en tous lieux par contact direct entre les 2 pièces d’identité électroniques.
  • à décoder le code-barre et à reconnaître les marchandises, les biens et produits proposés.
  • à assurer sa sécurité : appel à l’aide conscient ou inconscient,le possesseur peut choisir l’une ou l’autre de ces deux options.

Les données sont confidentielles

Toutes ces données sont stockées, compartimentées : santé, professionnelles, contractuelles, déplacements, etc….

Les données sont de 3 types :

  1. les images prises par les caméras Aiden. Elles sont consultables uniquement au palais de justice par les commissions d’enquêtes ou par les commissions d’enquêtes accompagnées des commissions de justice, du (de la) (des) justiciable(s) et de leurs défenses. Ces images peuvent être éventuellement filmées sur l’écran du palais de justice (en floutant les visages des personnes non concernées par l’enquête, pour servir au procès) en présence des commissions d’enquête, de justice, du (de la) (des justiciables) et de leurs défenses. Après usage, ces films sont détruits.
  2. Les contrats Aiden, les transactions informatisées (achats, ventes), les transactions financières, les comptes. Ils sont consultables par les intervenants sur leurs bureaux Aiden et par les commissions d’enquêtes au palais de justice. Ils peuvent être imprimés par les intervenants sur leurs bureaux Aiden ou au palais de justice (pour servir au procès) en présence des commissions d’enquête, de justice, du (de la) des justiciables et de leurs défenses. Après usage, ces documents sont détruits

Le compartiment santé complet est consultable à l’hôpital avec la pièce d’identité électronique du (de la) patient(e) et celle d’une personne appartenant au personnel soignant (infirmière, infirmier, médecins, tenus au secret médical). Il est aussi consultable par les commissions de santé.

Les bureaux Aiden

Tous les citoyens(nes) reçoivent un bureau Aiden privé, (raccordé aux ordinateurs centraux par fibres sécurisées) installé à leur domicile près de la porte d’entrée. Ils servent :

__ de téléphone fixe,

        • à reconnaître et identifier par leurs caméras les personnes présentes, grâce aux empreintes digitales et à la reconnaissance faciale (iris, forme, etc.).
        • de bureau de vote au contact des pièces d’identité électroniques,
        • d’écran pour les multimédias officiels, pour pouvoir suivre les délibérations et explications du gouvernement, pour voter, pour suivre les procès, connaître les consignes, recevoir les convocations, etc…
        • d’imprimantes 2d (impression de tous documents et du passeport) et 3d pour certains services et fournitures (repas) Aiden,
        • à contenir : un extincteur, un masque à gaz et une bonbonne d’oxygène avec masque intégral, un gilet de sauvetage et une trousse de survie,
        • de coffres de sécurité ouvrables uniquement avec la pièce d’identité électronique activée par les rythmes biologiques de leur propriétaire pour conserver ses armes de défense civile : une arme longue à répétition avec 800 cartouches + une arme de poing à répétition avec 200 cartouches, les signatures des armes sur les balles sont répertoriées, les armes seront choisies par leurs propriétaires et les instructeurs,
        • de coffre de sécurité ouvrable uniquement par leur possesseur pour une boîte de 20 capsules contenant de la morphine (dosées pour être un anti-douleur puissant en prenant une capsule le matin et une le soir) dans un emballage multiple du style des poupées russes, avec des questions et des avertissements pour chaque emballage. Elles sont marquées pour pouvoir les identifier en cas d’emploi. La dose létale (mortelle) est atteinte déjà avec 10 de ses capsules.

Ces deux coffres pourront aussi s’ouvrir avec une clé (normalement fixée dans

la pièce d’identité électronique) qui sera débloquée automatiquement en cas

de panne du système informatique d’Utopia. Ils seront assez grand pour contenir

des objets personnels : des papiers, de l’argent ou des bijoux

Les caméras des bureaux Aiden peuvent être activées ou désactivées par leurs propriétaires.

Elles peuvent servir de station d’alerte en cas de problème.

Par décisions des commissions de justice, ces caméras peuvent être continuellement activées pour surveiller les allées et venues du justiciable et de ses visiteurs.

Sur demande de la justice ou de la personne (si elle est âgée ou malade) :

Elles peuvent même être reliées à des caméras situées dans les autres pièces de l’appartement, sauf dans le local wc/lavabo/douche.

L’ouverture des deux compartiments contenant les armes et la pilule mortelle peut être bloquée par décision des commissions de justice.

Ces ouvertures peuvent aussi être bloquées sur demande du (de la) propriétaire pour des raisons morales.

Les commissions Aiden

Les commissions Aiden remplacent les fonctionnaires de l’État, des cellules et des quartiers, qui n’ont pas pu et qui ne devraient pas être remplacés par l’informatique ou des robots.

Les commissions Aiden contrôlent tous les rouages de l’État. Elles font partie du service civil

accompli par tous les citoyennes et les citoyens.

Les buts des commissions Aiden sont de renforcer la cohésion de la population d’Utopia en démontrant que chaque compagnes et chaque compagnons est indispensable au bon fonctionnement de l’État.

Elles sont aussi prévues pour prouver que tous les compagnes et les compagnons sont effectivement politiquement égaux avec l’Aiden :

  • en prévoyant, par exemple, que tous pourront et devront exercer à tour de rôle, ce que l’on peut considérer comme les plus hautes fonctions d’une société : celles de juges. En effet ce sont les citoyennes et les citoyens nommés par ordre alphabétique pour un seul procès qui exerceront ces charges (voir le chapitre : sécurité, justice, devoirs et lois).

Les commissions Aiden sont formées d’un nombre égal de femmes et d’hommes ; exceptés pour les tribunaux où les membres des commissions de justice sont en nombre impair pour que le(la) juge supplémentaire soit du même sexe que le(la) prévenu(e) ; de même pour certaines délégations de la commission diplomatique : ceci pour respecter les us et coutumes des personnes avec qui Utopia négocie.

Les commissions Aiden sont composées d’au minimum 4 personnes nommées pour une année.

Les décisions des commissions se prennent à la majorité des 2/3 de leurs membres.

Une fois les décisions prises, tous les membres des commissions doivent défendre collégialement

celles-ci. un membre peut demander exceptionnellement à être remplacé, s’ il ne peut pas pour de très bonnes raisons défendre les décisions collégiales de sa commission.

Les commissions Aiden sont de trois types :

A. Les commissions formées de professionnels comme les commissions :

    1. de l’informatique d’Utopia
    2. des constructions d’Utopia ;
    3. sanitaires (de santé + d’hygiène) qui gèrent : le programme santé, l’hôpital universitaire, les dispensaires, qui contrôle aussi les médicaments et les drogues, les aliments, l’air et l’eau.
    4. de l’énergie qui gèrent la part de l’État de l’énergie : la production minimum d’énergie nécessaire à Utopia en autarcie totale.
    5. des contrôles des usines étatiques d’Utopia : d’alimentation, de fourniture de l’eau et de l’air, pharmaceutiques, de traitement des eaux usées et du recyclage et élimination des déchets, de fabrication et d’entretien des automates, machines, ordinateurs, infrastructures nécessaire à Utopia quand elle est en autarcie totale.
    6. de gestion et d’examens des écoles, des apprentissages, des universités et des professions demandant des connaissances spéciales pour les exercer (pilote, chirurgien, ingénieur civil, etc).
    7. du pilotage des universités, de la recherche et des nouvelles technologies.

B. Les commissions Aiden dont les membres sont élus par le peuple :

    • les commissions politiques : les exécutifs et législatifs délibérant des quartiers, des cellules et de l’État,
    • la commission diplomatique.

C. Les commissions non-professionnelles dont les membres sont nommés par divers ordres

alphabétiques pour que tous puissent comprendre et analyser les institutions de l’État :

Commissions :

  1. du contrôle de la gestion des quartiers, des cellules et de l’État,
  2. du contrôle des finances des quartiers, des cellules et de l’État,
  3. du contrôle de la gestion des immeubles : construction, location, aménagement, entretien
  4. des douanes,
  5. d’enquête (nommées parmi les membres du législatif délibérant)
  6. de justice,
  7. sociales,
  8. des circulations et des déplacements,
  9. de la culture et des sports,
  10. du bien-être, qui reçoit les doléances et tente de les résoudre (justice de paix),
  11. scolaires dont les membres sont choisis parmi les parents d’élèves.
  12. du contrôle de l’armée,
  13. de l’intégration des jeunes citoyennes et citoyens et commission des prêts d’installation,
  14. d’éthique de l’Aiden et du contrôle de l’accès à la salle des ordinateurs d’Utopia 

Les commissions Aiden doivent rendre leurs rapports d’abord au gouvernement puis aux habitants par les médias officiels. Les commissions d’enquête, de justice et du bien-être ne sont pas obligées de fournir des rapports de leurs activités au gouvernement (indépendance de la justice). Les membres de commissions sont tenus de tenir secrètes toutes les informations personnelles concernant les habitants d‘Utopia. Les compagnes et compagnons devront d’abord : comprendre avant de décider ou de juger. Ils devront être impartiaux. Si pour une raison ou une autre un membre d’une commission Aiden ne pourrait garantir cette impartialité : il sera remplacé.

Le service civil.

Tous les habitants(es) d’Utopia doivent accomplir chaque années leur service civil.

Il représente environ 12 % d’une activité professionnelle à plein-temps (1200 heures /an) :

– 24 jours par année (journée de 6 heures : 2 * 3heures) = 144 heures

– 2 jours par mois (144 heures),

– 1/2 jour par semaine pendant 48 semaines (144 heures)

– 1 jour supplémentaire par année est réservé aux exercices de la défense civile : la fermeture des

bâtiments, les essais de chauffage, de réfrigération, de ventilation et les exercices de tirs.

Les citoyen(nes) accomplissent leur service civil dans leur profession ou leur domaine de prédilection jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus le faire pour des raisons de santé.

Il n’y a pas d’âge limite ou de retraite pour le service civil.

Les enfants sont initiés au service civil dès l’âge d’environ 4 ans (à l’école enfantine),

Les citoyens(nes) accomplissent au travers de leur service civil tout ou partie des tâches de l’État qui n’ont pas pu être automatisées :

– la politique, la diplomatie, l’enseignement, l’informatique, les œuvres sociales, les médias

officiels, le secourisme, le système de santé, la sécurité, la justice, les douanes, la gestion des

locations, l’armée, le contrôle, l’entretien et la gestion des usines de l’Etat s’occupant : de l’énergie

du traitement des eaux et de l’air, de la fabrication de la nourriture et des médicaments de base, du

chauffage et de la réfrigération des bâtiments, du recyclage des déchets et de leur élimination.

Les citoyens(nes) accomplissent leur service civil aussi en faisant partie des commissions : politiques, diplomatiques, éthiques, scolaires, sanitaires, d’enquêtes, judiciaires, sociales, etc…

L’État fait appel de cas en cas, à des intervenants privés pour les tâches qu’il n’arrive pas à assurer.

 

 

Part 2

The ways Acden manages the relationships with its companions

Acden is solely intended for Utopia.

Utopia is divided into self-sustaining units of roughly 1 million (or more) inhabitants that live in the same tower or group of towers.

These units are divided into neighbourhoods of roughly 10 000 people (or more).

Identification

Each citizen of Utopia receives an electronic ID that recognizes its holder (biological rhythm, prints, iris, etc.).

This electronic ID serves as:

  • a voters card and allows access to the Aiden offices.

  • authorization to move/travel, by connecting to the surveillance cameras.

  • a medical record. It provides basic medical information that is accessible by readers that are installed in the ambulances, the clinics and the university hospital: blood type, allergies, diseases, current medications, etc. It also analyses the ID holders physical activity.

  • authorization for certain activities (to sell certain products, to drive a vehicle, a machine, a boat, to fly a plane, to work in certain professions, etc.) that require specific qualifications obtained by passing exams. The list of products, permits, professions needing authorizations, as well as the list of people and businesses that are authorized, can be obtained in the private and public Aiden offices by showing ID.

  • an electronic signature for all relations with administration and other inhabitants of Utopia. To obtain, validate and sign all contracts (work, sales, rent, loans, etc.).

  • assurance that the people the ID holder interacts with have the required skills and authorizations.

  • a way to exchange ID info with others by direct contact between the electronic IDs.

  • a barcode decoder to recognize the goods and products on offer.

  • security assurance: conscious or unconscious help alert (the ID holder can choose between these two options).

The data is confidential

All the data is stored and compartmentalized: health, professional, contractual, travel, etc.

There are 3 types of data:

  1. The images filmed by Aiden cameras. They can only be consulted in the courthouse by the investigation committee or by the investigation committee accompanied by the justice committee, the litigant(s) and their defenders. The images can be viewed on the courthouse screen (the faces of all people that are not concerned will be blurred out). The films are destroyed after use.

  2. Acden contracts, digital transactions (sales, purchases), financial transactions, accounts. The participants can consult this data in their Aiden office. The investigation committee can also consult it in the courthouse. It can be printed by the participants in their Aiden office or in the courthouse in presence of the investigation committee, the litigant(s) and their defenders. These documents are destroyed after use.

The entire health section can be consulted at the hospital with the patient’s electronic ID and a staff member’s ID (nurses, doctors). It can also be consulted by the health committee.

The Acden offices

Each citizen gets a private Acden office (which is connected to the central computers) that is installed near the entrance of their home.

The offices are used:

  • as a landline.

  • to recognize and identify anyone present. The built-in cameras do print, face and iris recognition.

  • as a screen for all official multi-media, for receiving info from the government, to vote, to follow trials, etc.

  • as a 2D printer (for documents and passports) and as a 3D printer for other Acden services and supplies (meals).

  • a container for a fire extinguisher, a gas mask, oxygen mask (with tank), a life jacket and survival kit.

  • as a safe (that can only be opened with the owner’s ID) containing civil defence weapons: a repeating rifle with 800 cartridges + a repeated handgun with 200 cartridges. The armes signature on the bullets are listed. The armes are chosen by the owner and their instructor.

  • as a safe (that can only be opened by its owner) containing 20 capsules of morphine (dosed to be a powerful painkiller: one in the morning and one at night) that are wrapped in multiple layers. Each layer has questions and warnings. The capsules are marked so that they can be identified in the case that they have been used. The lethal dose is already reached at 10 capsules.

Both of these safes can also be opened with a key (contained in the electronic ID) that will be automatically unblocked if the Utopia computers breakdown.

They will be big enough to also contain personal belongings: papers, money, jewelry, etc.

Both safes containing the weapons and the deadly pills can be locked by the justice committee. The owner can also ask to have them blocked for moral reasons.

The Aiden office cameras can be activated and deactivated by their owner. They can be used as an alert station if there is a problem.

The justice committee can decide to have the cameras permanently activated to monitor the comings and goings of the litigant and the litigant’s visitors.

The justice committee or the person (if they are very old or sick) can ask to have cameras on in every room of their home except the bathroom.

The Acden Committees

Acden committees replace State, unit and neighbourhood officials who have not been able to and should not be replaced by computers or robots.

The Acden committees control all the workings of the state. They are part of the civil service accomplished by all citizens.

The aims of the Acden committees are to strengthen the cohesion of the population of Utopia by demonstrating that each companion is indispensable to the functioning of the State.

They are also intended to prove that all companions and companions are actually politically equal with the Acden:

  • by foreseeing, for example, that everyone can and must exercise in turn, what can be considered as the highest functions of a society: those of judges. Indeed, it is the citizens appointed in alphabetical order for a single trial who will exercise these responsibilities (see chapter: security, justice, duties and laws).

The Acden committees are made up of an equal number of women and men; except for the courts where the members of the judicial commissions are odd in number so that the additional judge is of the same sex as the accused; in the same way for certain delegations of the diplomatic commission: this to respect the customs and habits of the people with whom Utopia negotiates.

Aiden committees are composed of at least 4 people appointed for a year.

Decisions made by the committees shall be taken by a majority of 2/3 of their members.

Once the decisions are made, all members of the committees must defend them collegially. A member may exceptionally ask to be replaced, if he can not for very good reasons defend the collegiate decisions of his commission.

The Acden committees are of three types:

  1. Committees made up of professionals such as the:

1. computer science committee

2. construction committee

3. sanitary committee (health and hygiene) that manages: the health program, the university hospital, dispensaries, which also control medication and drugs, food, air and water.

4. energy committee that manage the state’s share of energy: the minimum energy production needed in Utopia when it is in total autarky.

5. Utopia state-owned factories control committee: supply, water and air supply, pharmaceuticals, wastewater treatment and recycling and waste disposal, manufacture and maintenance of automatons, machines, computers, infrastructure necessary to Utopia when it is in total autarky.

6. management and school examination committee: apprenticeships, universities and professions requiring special knowledge to exercise them (pilot, surgeon, civil engineer, etc.).

7. management of universities, research and new technologies committee

B. The Acden Committees whose members are elected by the people:

1. the political committees: the executive and legislative committees deliberating neighbourhoods, units and the state

2. the diplomatic committee

C. Non-professional committees whose members are appointed by various alphabetical orders so that everyone can understand and analyze the State institutions:

1. neighbourhoods, units and State management committees

2. finance control committees of the neighbourhoods, the units and the State

3. building management committees: construction, leasing, development, maintenance

4. customs committees

5. investigation committees (appointed from among the members of the deliberative legislation)

6. justice committees

7. social committees

8. circulation and travels committees

9. sports and culture committees

10. welfare committees, who receive grievances and try to solve them (justice of peace)

11. academic committees whose members are chosen from among the students parents

12. army control committees

13. young citizens integration committees and installation loans committees

14. Acden ethics committees and the computer room of Utopia access control committees

The Acden committees must report first to the government and then to the residents through the official media.

The investigation, justice and welfare committees are not obliged to provide reports of their activities to the government (judiciary independence).

Committee members are obliged to keep secret all personal information concerning the inhabitants of Utopia.

Companions must first understand before deciding or judging. They must be impartial. If for any reason a member of an Acden committee can not guarantee this impartiality they will be replaced.

Civil service

All the inhabitants of Utopia must perform their civil service every year.

It represents about 12% of a full-time professional activity (1200 hours / year):

24 days a year (6 hours day: 2 x 3 hours) = 144 hours

2 days per month (144 hours)

1/2 day per week for 48 weeks (144 hours)

1 additional day per year is reserved for civil defence exercises: the closure of

buildings, testing of heating, refrigeration, ventilation and fire drills.

Citizens perform their civil service in their profession or area of ​​specialization until they can no longer do so for health reasons. There is no age limit or retirement for civil service. Children are introduced to civil service from the age of about 4 years old (kindergarten)

Through their civil service, citizens perform all or part of the tasks of the State which have not been able to be automated:

politics, diplomacy, education, informatics, social work, the media, First Aid, health care, security, justice, customs, rent, army, control, maintenance and management of State factories dealing with: energy, water and air treatment, food and basic medication, heating and refrigeration of buildings, waste recycling and disposal.

Citizens perform their civil service also by being part of the committees: political, diplomatic, ethics, academics, health, investigations, judicial, social, etc.

The State appeals on a case to case basis, to private intervenors for the tasks that it cannot assure.

Anarchise informatisée démocratique écologique & neutre