Warning: Illegal string offset 'key' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 26

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 26

Warning: Illegal string offset 'geo' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 27

Warning: Illegal string offset 'precision' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 28

Warning: Illegal string offset 'key' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 29

Warning: Illegal string offset 'precision' in /home/clients/25d4ec4fa851ef7b3320bfd922b5dea5/web/wp-content/plugins/ip-loc8/classes/class.locator.php on line 115
9.10 Texte français, English text | Aiden

9.10 Texte français, English text

Partie 9

Les loisirs, les plaisirs et le tourisme

La sécurité des espaces dédiés aux loisirs et au tourisme est assurée principalement par les entreprises qui les exploitent. Les établissements sont ouverts toute la semaine sauf du jeudi à midi jusqu’au vendredi à midi. Pendant ces 24 heures un service minimum, principalement automatique est instauré pour la restauration, les hôtels, les dispensaires et les pharmacies. Ces deux demi-jours sont les seules périodes fériées de la semaine qui sont nécessaires au peuple d’Utopia pour gérer l’État. Les touristes peuvent assister à la conduite anarchiste d’Utopia avec les écrans publics et avec les médias officiels retransmis par tous les bureaux Aiden.

Ces espaces peuvent être changés de place sur le territoire d’Utopia pour ventiler les nuisances portées à l’environnement.

Les quatre pôles d’attraction pour le tourisme que propose Utopia :

  1. La natureLa moitié du territoire (marin) d’Utopia est affecté en réserve naturelle marine et sous-marine interdite à la navigation. Utopia choisira des entreprises privées pour faire visiter le milieu sous-marin avec des bateaux, des sous-marins touristiques et des hôtels (vitrés sur et sous l’eau) conçus pour être furtifs par rapport à la faune et la flore des océans. C’est à dire en plus du système pollution zéro adopté par Utopia, il faut prévoir le mode silencieux pour les moteurs (système de propulsion électrique avec une hélice qui tourne lentement + vitesse lente des embarcations) et le mode silencieux aussi pour les hôtels (isolation phonique) + silence (on chuchote) pour les collaborateurs(ices) et les touristes.Les spots de plongée sous-marine seront souvent changés, assez nombreux et assez dispersés, pour que l’impact des plongeurs sur le milieu naturel sous-marin soit minimum. Ces réserves naturelles sont gérées par les professionnels(les) de la commission de l’environnement.
  1. Les sports sur terre, dans les airs, sur et sous l’eau Utopia demandera à des entreprises privées d’organiser ces activités sportives qui devront être des modèles pour leurs intégrations écologiques (pour les sports en extérieur) et pour la sécurité des sportifs et des spectateurs. Les commissions des sports (non-professionnelles) sont nommées pour étudier les propositions des sportifs par l’intermédiaire d’ associations à but non lucratif dans les disciplines suivantes :
        • la plongée sportive avec bouteilles ou en apnée,
        • le vol libre (planeurs, deltas, parapentes, parachutes) avec des spots sécurisés depuis

le sommet des tours ou depuis des gros ballons fixes (attachés et équipés de petits

ascenseurs),

      • la plongée depuis des plongeoirs construits et la nage sportive dans des parcours aménagés,
      • les toboggans (pour enfants et pour adultes) les plus trop du monde,
      • les parcours pour vélos (de courses et de terrain) pour les descentes et les montées,
      • les parcours sportifs pour marcher, courir et sauter,
      • les pistes et « half-pipes » pour skates, patins à roulettes, « long board », etc..
      • le surf sous toutes ses formes,
      • la production (sans pollution) de vagues régulières artificielles sur un spot préparé et sécurisé pour surfs et planches à voile,
      • les sports de voile sous toutes ses formes (voilier, planches à voile, kitesurf, etc…),
      • l’escalade avec des parois sécurisées (avec assurages intégrés) préparées avec tous les degrés de difficultés et des « via ferrata »,
      • les sports individuels sur des terrains extérieurs et en salle à l’intérieur, : le tennis, le squash, le badminton, l’athlétisme, etc.,
      • les sports d’équipes sur des petits terrains à l’extérieur et en salle à l’intérieur : le football en salle (pour la dimension du terrain), le volley et le beach-volley, le handball, le rink-hockey, le basket-ball, etc.,
      • le tir avec des installations intérieures pour tirer avec des balles jusqu’à 300 mètres,
      • le tir avec des installations extérieures pour tirer avec des arcs, des arbalètes, des sarbacanes jusquà 100 mètres,
      • les espaces préparés pour les combats au « paint ball », au « laser game » ou avec les « airsoft guns »,
      • les sports extrêmes sans moteurs : le base jumping, le wingsuit, le saut à l’élastique , les sauts avec rattrapage dans des filets élastiques, le slackline (sangle d’équilibre), les rappels-pendules, etc.. Les spots sont sécurisés par des filets de protection.
      • Un espace, 1/8 du territoire dédié à la pèche sportive. Une fois attrapée (1 pécheur pour une proie), la proie est délicatement pesée, photographiée, soignée et remise à l’eau. En espérant que cette expérience traumatisante lui servira d’expérience pour ne pas se faire rattraper (en dehors du territoire d’Utopia) et finir dans la casserole).
    1. Un espace dédié aux engins motorisés1/8 du territoire marin et aérien correspondant est réservé aux engins qui sont propulsés par des moteurs ou des réacteurs propres sans limite de vitesse. Cet espace est contrôlé par la commission des sports motorisés. Il est fermé pendant les 24 heures fériées.

Les personnes désirant piloter des engins sur cet espace doivent appartenir

à « l’association privée sans but lucratif no limits » qui conseille aussi la commission des sports motorisés.

L’association doit veiller à ce qu’aucune personne sans son autorisation ne se trouve sur cet espace quand il est employé. Pour ceci, elle peut déléguer un ou plusieurs de ses membres (appartenant à l’armée) au poste de contrôle général de l’armée.

L’association mandate un service de secours privé avec du personnel formé pour

intervenir sur et sous l’eau, avec des moyens d’intervention et de déplacements adaptés et

une équipe médicale prête à fonctionner, pour assurer les premiers secours en cas

d’accidents.

La commission de l’environnement peut annuler provisoirement des activités prévues

pour protéger des grands mammifères et animaux marins, des grands poissons ou des

bancs de poissons ainsi que des oiseaux se trouvant dans cet espace.

      1. Un quartier dédié aux loisirs et aux plaisirs page 1A l’ intérieur d’une tour ou localisé dans une tour réservée pour ces activités avec de grands espaces extérieurs comprenant des plages des cocotiers et des espaces naturels agrémentés de plantes originelles (de l’endroit).Ce quartier est animé 24 heures sur 24 heures du vendredi 12h au jeudi 12h, sauf dans les espaces dédiés aux familles, au « wellness » et au naturisme, où une période de silence est instaurée de minuit à 8 heures du matin et où les radios, les télévisions, les diffuseurs de musiques se font très discrets pendant le reste du temps. Dans ce quartier, on y trouve des logements pour les compagnes et les compagnons qui y travaillent, des hôtels, des restaurants, des cafés et des commerces.

        Ce quartier comprend :

        • Un espace dédié à la culture avec des théâtres, des cinémas, des cafés-théâtres, des petites salles de concert, des cafés-concerts, des salles de conférences et un amphithéâtre de très grande capacité (50’000 à 100’000 spectateurs) pour les grandes manifestations.
        • Un espace santé et bien-être (spa & wellness) à l’extérieur et à l’intérieur,
        • Un espace dédié au naturisme, nudité obligatoire pour tous, seul vêtement autorisé le port d’un paréo court et transparent autour de la taille, aussi pour les collaborateurs qui y travaillent, sauf pour les personnes travaillant en cuisine ou exécutant des travaux nécessitant des vêtements comme protection ou pour préserver l’hygiène lors du service à la clientèle. A l’extérieur il y a : une plage avec des arbres, un camping et des équipements sportifs naturellement simples pour adultes et pour enfants. A l’intérieur il y a les logements et les commerces.Les entrées sont filtrées électroniquement pour qu’il y ait autant d’hommes que de femmes dans cet espace.

Les loisirs et les espaces touristiques réservés aux adultes page 1

Interdits aux enfants, avec service minimum du jeudi 12h au vendredi 12heures, qui comportent :

    • Un espace dédié aux jeunes qui veulent faire la fête comprenant un grand camping, des bars à musique, des discothèques intérieures et extérieures, des équipements sportifs, des terrains de jeux sur la plage avec des toboggans et des radeaux-bars. Les entrées sont filtrées pour qu’il y ait autant de jeunes femmes que de jeunes hommes dans cet espace (les âges des personnes ne sont pas pris en compte).
    • « Un quartier chaud » avec des établissements pour femmes, pour hommes et mixtes. Ce quartier est dédié aux jeux et aux plaisirs de la nuit avec des commerces des casinos, des théâtres, des cinémas, des établissements spécialisés, des salons avec des prostitués(es), des salons de massages, etc..
    • un espace dédié au naturisme libertin, nudité ou tenues libertines obligatoires pour tous (aussi pour les collaborateurs(rices) y travaillant, sauf en cuisine et pour les habits qui protègent la personne qui travaille ou qui sont nécessaires pour l’hygiène dans le service à la clientèle) comprenant des logements, des hôtels, un camping, des commerces, des restaurants, des cafés, des bars avec musique, des dancings et des clubs à l’intérieur et sur la plage réservée à ces activités. Les entrées sont filtrées électroniquement pour qu’il y ait autant de femmes que d’hommes à l’intérieur de cet espace.

Les loisirs et les espaces touristiques réservés aux adultes page 2

    • un espace spécial avec entrées payantes, où la violence canalisée et maîtrisée est tolérée avec :
      • des rues, des meubles urbains et des parois capitonnés de caoutchouc, comme précautions pour diminuer les conséquences des chutes lors d’altercations.
      • des salles avec rings pour organiser des combats sportifs dans toutes les disciplines.
      • des bars capitonnés disposant de rings et d’arbitres, pour permettre aux clients et aux clientes de participer à des combats improvisés.

      L’argent des entrées sert à payer des équipes médicales privées et des patrouilles privées de gardiens de la paix comprenant au minimum 8 hommes et 4 femmes (appartenant à l’armée d’Utopia) se relayant 24 h sur 24 heures, sauf du jeudi dès 12h au vendredi à midi où cet espace est fermé.

    • En payant l’entrée les visiteurs acceptent d’adopter les 7 règles d’or dévolues à cet espace.Cet espace est doté d’un réseau dense de caméras, qui contrôlent les espaces publics et les établissements privés.Les observateurs et les négociateurs (choisis parmi d’anciens adeptes des sports de combat) de cette espace seront particulièrement attentifs et réagiront rapidement aux moindres débordements. Ils peuvent intervenir par hauts-parleurs pour essayer de calmer les belligérants, appeler l’équipe de gardiens de la paix privés ou faire appel à un détachement de l’armée. En dernier ressort (avec des installations prévues pour) ils peuvent gazer les participants(es) incontrôlables avec des produits incapacitants ou calmants qui ne sont pas dangereux pour la santé.Ces bagarres (« free ou street fight », combats de bistrots et de rues) sont contrôlées normalement par les patrouilles de gardiens de la paix privés et par le personnel des établissements privés.

      Les 7 règles d’or régissant les activités violentes confinées uniquement dans cet espace spécialisés :

  1. Toutes les armes sont interdites, de même que les bagues ou tous les autres accessoires vestimentaires (en particulier les chaussures) qui peuvent blesser ou être employés comme une arme.
  2. Les personnes qui portent des brassards blancs sont seulement des spectateurs. Ils ne doivent pas être importuner. Ils peuvent fonctionner comme un ou une arbitre.
  3. Il faut 4 arbitres pour 2 personnes qui se battent : 2 hommes pour un combattant ou 2 femmes pour une combattante.
  4. Il est interdit de continuer à frapper un(e) combattant(e) KO.
  5. Le mot « stop » prononcé par l’un ou l’une des protagonistes obligent tous les autres participants à arrêter immédiatement les hostilités.
  6. Si l’un des protagoniste frappe plusieurs fois du plat de la main sur le sol ou sur un son adversaire; cela indique que le combat doit cesser car cette personne est en difficulté.
  7. Les personnes présentes doivent porter secours (selon la loi) aux personnes qui sont en danger ou qui peuvent se trouver en danger, parce qu’elles évaluent mal la puissance de l’adversaire ou des adversaires. Dans ce cas ils doivent empêcher ou arrêter le combat.

Les touristes et les travailleurs étrangers page 1

Les touristes qui disposent de passeports valables reçoivent à leurs arrivées (si elles (s’ils) ne sont pas sujets d’interdictions à vie délivrées par Utopia ou provenant de pays en guerre avec Elle) des visas valables un mois ou valables pour d’autres durées si des accords bilatéraux entre les États concernés et Utopia le précisent.

Les touristes reçoivent un prospectus comprenant les lois et les devoirs les concernant ainsi qu’une carte géographique indiquant les spots touristiques.

Les membres connus inscrits dans les sections Aiden reconnues par les sections mères des pays concernés ou par la section mère de l’Aiden reçoivent des visas multi-entrées valables trois mois :

Section Mère de l’Aiden

Rivièra & Chablais

Rue du They 4

1820 Montreux/Veytaux

Suisse (Switzerland)

tél : 0041 963 17 49

admin@aiden.link

Les touristes, une fois leurs visas validés reçoivent une pièce d’identité électronique chacun(e) avec les indications de leurs passeports. En plus il y sera ajouté : leurs empreintes, leurs photographies et celles de leurs iris. Selon les vœux des personnes concernées, elles peuvent faire ajouter des informations concernant leurs santés : groupes sanguins, allergies reconnues, médications en cours,

prothèses électroniques portées, personnes à contacter en cas de problèmes, etc…

Les touristes peuvent prolonger sur place à partir du 27ième jour avec les bureaux Aiden publics leurs visas de deux mois en remplissant les formulaires informatisés préparés à cet effet.

Les membres connus des sections Aiden reconnues peuvent prolonger leurs visas de trois mois supplémentaires.

Les touristes qui trouvent du travail pendant ces laps de temps peuvent obtenir un visa de trois mois pour travailler. Ces visas peuvent être renouvelés une fois pour 3 mois. Ils peuvent obtenir ces visas pour travailler (3 mois) directement par internet. Ils doivent payer leurs impôts en participant au service civil selon les dispositions indiquées par les bureaux Aiden (2 * 6 heures par mois).

Les membres des section Aiden qui trouve du travail peuvent obtenir un visa de six mois pour travailler. Ces visas peuvent être renouvelés une fois pour 6 mois. Ils peuvent aussi obtenir ces visas directement par Internet. Ils doivent aussi payer leurs impôts en effectuant 2 jours par mois leurs services civils.

Les touristes et les travailleurs étrangers page 2

Tous les touristes et les travailleurs étrangers reçoivent un dépliant avec les lois d’Utopia

et les devoirs à accomplir pour les étrangers :

. Les étrangers doivent :

  1. adopter l’anglais comme langue d’usage,
  2. pratiquer la tolérance,
  3. porter secours et aider les personnes en difficulté,
  4. payer régulièrement leurs factures,
  5. ne pas acheter des marchandises qui ne sont pas code-barrées par Utopia,
  1. respecter les us et coutumes des quartiers d’Utopia (habillement, comportement, bruit, etc.…),
  2. avoir une assurance en cas de maladie et d’accident,
  3. avoir une assurance responsabilité civile couvrant toutes ses activités.
  4. demander de l’aide aux commissions de citoyens(nes) en cas de problèmes en s’adressant aux observateurs et aux négociateurs dans leurs postes
  5. faire le maximum pour rester en bonne santé en équilibrant les exercices physiques et mentaux, éviter les excès : nourritures, médicaments, drogues, performances sportives, etc.,
  6. respecter les animaux.

En plus les travailleurs étrangers doivent avoir un contrat Aiden et payer leurs impôts en faisant leur service civil 2 jours par mois ( 2* 6 heures).

L’inobservation de ces devoirs déclenche un processus de négociations avec les commissions anarchistes concernées. Elles peuvent prendre les mesures nécessaires, demander des compensations ou des réparations. Elle peuvent prendre aussi des sanctions adaptées aux fautes commises qui peuvent aller jusqu’à l’expulsion ou au bannissement d‘Utopia.

 

ENGLISH

 

 

Part 9

Leisure, pleasure and tourism

Safety in the spaces dedicated to leisure and tourism is ensured mainly by the companies that exploit them.

These establishments are open all week except from Thursday at noon until Friday at noon. During these 24 hours a minimum, mostly automatic service is established for catering, hotels, clinics and pharmacies. These two half-days are the only holidays of the week and are necessary for the people of Utopia to manage the state. Tourists can watch Utopia’s anarchist way of functioning on public screens and official media broadcasted by all Aiden offices.

These spaces can changed places on the territory of Utopia to lessen the nuisances caused to the environment.

The four poles of attraction for tourism that Utopia offers:

1 Nature

Half of Utopia’s marine territory is designated as a marine reserve where navigation is prohibited. Utopia will choose private companies to organize underwater visit with tourist boats, submarines and glass hotels (on and under water) designed to be discreet when it comes to the flora and fauna of the oceans. That is to say, in addition to the zero pollution system adopted by Utopia, it is necessary to provide silent mode engines (electric propulsion system with a propeller that rotates slowly + slow speed of the boats) and silent mode also for the hotels (sound insulation) + silence for employees and tourists (we whisper). The scuba diving spots will often be changed, quite numerous and scattered enough, so that the divers have a minimum impact on the natural environment. These nature reserves are managed by the professionals of the environment committees.

2 Sports on land, in the air, on and under water

Utopia will ask private companies to organize these sports activities which should be models for their ecological integration and for the safety of athletes and spectators.

The non-professional sports committees are appointed to study the proposals of athletes through non-profit associations in the following disciplines:

  • athletic diving with bottles or snorkelling
  • free flight (gliders, deltas, para-gliders, parachutes) with secure spots from the top of the towers or from large fixed balloons (attached and equipped with small lifts)
  • diving from diving boards and athletic swimming
  • the best slides in the world (for children and adults)
  • bike paths for racing, for freestyle
  • paths for walking, running and jumping
  • tracks and half-pipes for skateboards, roller skates, etc.
  • surfing in all its forms
  • the production (without pollution) of artificial waves on a prepared and secured spot for surfing and windsurfing
  • sailing sports of all forms (sailing, windsurfing, kitesurfing, etc.)
  • climbing with secure walls (with built-in belay) prepared with all degrees of difficulty and via ferrata
  • Individual sports on indoor and outdoor courts, including: tennis, squash, badminton, athletics, etc.
  • team sports on small indoor and outdoor courts: indoor football (for field size), volleyball, beach volleyball, handball, rink-hockey, basketball, etc.
  • shooting in indoor facilities to shoot with bullets up to 300 meters
  • shooting in outdoor facilities to shoot with bows, crossbows, blowguns up to 100 meters
  • spaces prepared for paintball, laser tag or air-soft gun fights
  • extreme sports without engines: base jumping, wing-suit, bungee jumping, jumping with elastic nets, slack line, etc. The spots are secured by safety nets.
  • A space the size of 1/8 of the territory is dedicated to sport fishing. Once caught (1 prey per fisher), the prey is carefully weighed, photographed, cared for and returned to the water. Hoping that this traumatic experience will serve as an experience not to be caught (outside the territory of Utopia) and end up in the pan.

3  An area dedicated to motorized vehicles

1/8 of the corresponding marine and air territory is reserved for driving vehicles that are propelled by clean engines) without a speed limit. This space is controlled by the Motor Sports Committee. It is closed during the 24h public holidays.

People wishing to fly in this space must be a member of the private non-profit association No Limits which also advises the motor sports committee.

The association must ensure that no person without authorization is in this space when it is in use. To do so, it can delegate one or more of its members (belonging to the army) to the army’s general checkpoint.

The association mandates a private rescue service with staff trained to intervene on and under water, with appropriate means of travel, and a medical team ready to operate and provide first aid in case of accidents.

The Environment committee may temporarily cancel planned activities to protect large mammals, marine animals, large fish, schools of fish and birds in this area.

4  A neighbourhood dedicated to leisure and pleasure

Inside a tower meant for these activities, with large outdoor areas including coconut palms and natural areas with native plants. This area is animated 24 hours a day from Friday 12h to Thursday 12h. In the areas dedicated to families, wellness and naturism, a period of silence is instituted from midnight to 8 am and the radios, TVs, music broadcasters are very discreet for the rest of the time.

In this neighbourhood, there is housing for companions who work there, hotels, restaurants, cafes and shops.

This neighbourhood includes:

  • An area dedicated to culture with theatres, cinemas, café-theatres, small concert halls, café-venues, conference rooms and a very large amphitheater (50,000 to 100,000 spectators) ) for major events.
  • A health and wellness area (spa & wellness) outdoors and indoors
  • A space dedicated to naturism: only clothing allowed is a short, transparent sarong around the waist. Same goes for the collaborators who work there, except for those working in kitchens or carrying out duties requiring clothing as protection or to maintain hygiene during customer service. Outside there is a beach with trees, a campsite and sports equipment for adults and children. Inside there is housing and shops. The entries are filtered electronically so that there are as many men as women in this space.

Recreation and tourist areas for adults only

An area forbidden to children, with minimum service from Thursday 12h to Friday 12h, which includes:

  • An area dedicated to young people who want to party. There is a large campsite, music bars, indoor and outdoor discotheques, sports facilities, playgrounds on the beach with slides and monkey-bars. The entries are filtered so that there are as many young women as young men in this space (the ages of the people are not taken into account).
  • Red light district with institutions for women, men and mixed. This district is dedicated to games and the pleasures of the night with shops, casinos, theatres, cinemas, specialized institutions, lounges with prostitutes, massage parlours, etc.
  • a space dedicated to libertine naturism, nudity or libertine outfits for all, employees included (except for those working in kitchens or carrying out duties requiring clothing as protection or to maintain hygiene during customer service) There is housing, hotels, a campsite, shops, restaurants, cafes, bars with music, dance halls and clubs inside and on the beach reserved for these activities. The entries are filtered electronically so that there are as many women as men inside this space.
  • a special space with an entrances fee, where channeled and controlled violence is tolerated. There are streets, street furniture and rubber-lined walls as a precaution to reduce the impact of falls during altercations. There are rooms with rings to organize athletic fights in all disciplines as well as padded bars with rings and referees to allow clients to participate in improvised battles.
    This space has a dense network of cameras. Observers and negotiators (chosen from former combat athletes) in this space will be particularly attentive and react quickly to the slightest excesses. They can intervene by loudspeakers to try to calm the belligerents, call the private team of peacekeepers or call in an army detachment. As a last resort they can gas uncontrollable participants with incapacitating or soothing products that are not harmful to the health. These free fights or street fights are usually controlled by private peacekeepers and the staff of the private establishments.
    Entrance fee money is used to pay for private medical teams and private patrols of peacekeepers consisting of at least 8 men and 4 women (belonging to Utopia’s army) taking turns 24 hours a day, except Thursday from noon to Friday at noon when this space is closed. By paying the entrance fee visitors accept to adopt the 7 golden rules of this space.

The 7 golden rules governing violent activities confined to this specialized area:

  1. All weapons are prohibited, as well as rings or any other clothing accessories (especially shoes) that may be used as a weapon.
  2. People wearing white armbands are just spectators. They must not be bothered. They can function as an arbitrator.
  3. It takes 4 referees for 2 fighters: 2 men per fighter or 2 women per fighter.
  4. It is forbidden to continue hitting a unconscious fighter.
  5. The word « stop » pronounced by one of the protagonists obliges all other participants to stop hostilities immediately.
  6. If one of the protagonists repeatedly hits the flat of their hand on the ground or on their opponent, this indicates that the fight must stop because this person is in difficulty.
  7. Those present must help (by law) those who are in danger or who may be in danger because they misjudge the power of their opponent. In this case they must prevent or stop the fight.

Tourists and foreign workers

Tourists who have valid passports receive visas on arrival (if they are not subject to lifelong bans issued by Utopia or from countries at war with it). There are visas valid for one month or valid for other terms if bilateral agreements between the States concerned and Utopia specify this.

The tourists receive a leaflet including the laws and the duties concerning them as well as a map indicating the tourist spots.

Known members registered in the Aiden sections recognized by the parent sections of the countries concerned or by Aiden’s  main parent section, receive multi-entry visas valid for three months:

Main Parent Section of Aiden

Riviera & Chablais

Rue du They 4

1820 Montreux / Veytaux

Switzerland

tel: 0041 963 17 49

admin@aiden.link

Once their visas are validated they receive one electronic ID each with the details of their passports, their fingerprints, their photographs and those of their irises. According to the wishes of the people concerned, they can add information concerning their health: blood groups, recognized allergies, medications in use, emergency contacts, etc.

Tourists can extend their two-month visas onsite from the 27th day by completing the computerized forms found in Public Aiden offices. Known members of recognized Aiden Sections may extend their visas for another three months.

Tourists who find work during this period of time can get a three-month work visa. These visas can be renewed once for another 3 months. They can get these work visas via internet. They must pay their taxes by participating in the civil service according to the provisions indicated by the Aiden offices (2 * 6 hours per month).

Aiden members who find work can get a six-month work visa. These visas can be renewed once for another 6 months. They can also obtain these visas via Internet. They must also pay their taxes by doing 2 days civil services per month.

All tourists and foreign workers receive a leaflet with the laws of Utopia and the homework for foreigners:

Foreigners must:

  1. adopt English as a language of use
  2. practice tolerance
  3. help people in difficulty
  4. pay their bills regularly
  5. not buy goods that are not bar-coded by Utopia
  6. respect the habits and customs of Utopia neighbourhoods (clothing, behaviour, noise, etc.)
  7. have insurance in case of illness and accident
  8. have third-party liability insurance covering all their activities
  9. seek help from citizen’s committees in case of problems by addressing observers and negotiators
  10. do the maximum to stay healthy by balancing physical and mental exercises, avoiding excesses: food, drugs, medication, sports, etc.
  11. respect the animals

In addition foreign workers must have an Aiden contract and pay their taxes by doing their civil service 2 days a month (2 * 6 hours). Failure to observe these duties triggers a process of negotiation with the relevant anarchist committees. They can take the necessary measures and ask for compensation or repairs. They can also make appropriate penalties for misconduct that may go as far as the expulsion or banishment from Utopia.

Anarchise informatisée démocratique écologique & neutre